WWMeteorites hunting team
Les chondrites L


Les chondrites de type L contiennent de 7 à 12% de fer à l'état libre (d’ou le nom de L, pour « Low métal »), entourant des chondres de tailles très variables, intermédiaires entre celles des chondrites H et celles des chondrites LL. Les roches chondritiques de type L sont en majorité de type pétrologiques 6 (53%), tout comme dans le cas des LL (28%). Parmi les chondrites de type L, on estime qu’environ 22% sont des brèches. Il est a noté que le type 7 extrêmement métamorphisé, empiétant sur les achondrites primitives, est quant à lui extrêmement rare, puisque les météorites qui avaient tout d’abord été classifiées ainsi se sont avérées être plutôt groupées aux chondrites carbonées (CV7 en particulier), qui ne présentent pourtant que rarement des altérations dues au métamorphisme. Seulement quelques L7 sont confirmées cparmis elles :  Forest 028 (48.7g), Dhofar 1275 (498g).


Météorite de Ausson, chondrite L6, tombée en France en 1858