WWMeteorites hunting team
Les chondrites K : Kakangarites


Les kakangarites sont nommées d’après la chute de Kakangari, en Inde, pendant l’année 1890. On ne connaît à l’heure actuelle que trois spécimens différents, avec des masses totales connues extrêmement faibles (au total 384g). Les kakangarites possèdent une signature isotopique de l’oxygène unique, et, tout comme les chondrites de type F, un état d’oxydation intermédiaire entre les chondrites H et les chondrites à enstatite. On y rencontre beaucoup de troïlite (sulfure de fer) et de chondres primitives « armurées » par du métal.