WWMeteorites hunting team
Les Brachinites


Les brachinites tirent leur nom de la météorite de Brachina, découverte en 1974 en Australie, et qui consiste en deux pierres pour une masse totale de 203g. Cette première trouvaille fut tout d’abord identifiée et classifiée comme la deuxième météorite de type chassignite, du fait de sa composition minéralogique proche de celle de la météorite Chassigny. En effet, chassignites et brachinites sont composé en presque totalité d’olivine, et sont toutes deux de ce fait des roches dunitiques (le terme générique de dunite définit une roche ultrabasique, terrestre ou non, composée a plus de 95% d’olivine, avec comme minéraux annexe courrant du pyroxène et de la chromite). Cependant les olivines des brachinites sont sensiblement plus riches en fer (environ 20%) que celles qui compose les chassignites, plutôt magnésiennes, ce qui implique des corps parents et des mécanismes de cristallisation différents. De plus l’âge bien plus ancien de formation des brachinites, 4,5 milliards d’années, et une composition unique pour les isotopes de l’oxygène, ont permit de discriminer chassignites et brachinites (en l’occurrence Chassigny et Brachina, seule représentantes respectives jusqu'à il y a peu) dès 1984. 
 
On possède à ce jour moins de 10 kg de brachinites, sous formes d’une vingtaine de découvertes différentes. 
 
Quelques achondrites non-groupées sont extrêmement proches des brachinites, comme la très étrange Tafassasset dont les classifications varient de CR7 à « achondrite primitive proche des brachinites », en passant par « brachinite anormale proche de la météorite LEW 88763 et de celle de Divnoe»…

Brachinite de Eagle Nest